Veeam revendications victoire dans Symantec brevet de bataille

0
93

Court

Sauvegarde rivaux près de la fin de trois ans, produit de sauvegarde de la cour de cas

Veeam a revendiqué la victoire sur Symantec comme le dernier de la poursuite au cours de sauvegarde des brevets se dénoue.

Symantec avait entamé une action en justice à l’encontre de sa sauvegarde rival en 2012, affirmant Veeam violé quatre brevets.

“Veeam illégalement effet de levier[s] Symantec technologies brevetées dans leurs respectifs de sauvegarde et de réplication des produits,” Symantec a déclaré dans un billet de blog à l’époque.

“Ce parasitisme sur Symantec est faux et Symantec a déposé ces actions en justice pour protéger ses droits de propriété intellectuelle.”

Cependant, Veeam a maintenant fait valoir ses arguments suffisamment de succès que Symantec a été forcé de rejeter ses demandes ou les avait déclaré invalide par le US Patent and Trademark Office (USPTO) au cours des trois dernières années.

Le dernier coup à Symantec a atterri juste le mois dernier, quand il a décidé d’annuler son appel contre la décision de l’USPTO pour refuser toutes ses demandes au cours de la finale de brevet.

Ratmir Timashev, CEO de Veeam, a déclaré: “C’est une grande victoire pour Veeam. Je suis heureux avec l’USPTO décisions. Ce cas montre que Veeam ne sera pas de retour en bas, face à des menaces, même lorsque ces menaces sont prises par une entreprise de la taille de Symantec.”

Symantec réclamé en 2012 que l’indemnisation financière seule ne serait pas suffisante pour le droit du dommage qu’il prétend avoir subi, ce qui suggère que l’une des conséquences si Symantec avait gagné serait pour certains Veeam produits interdits à la vente.

En avril dernier, l’USPTO a déterminé que Veeam avait établi une probabilité raisonnable de la preuve de Symantec, les revendications n’étaient pas valides.

L’USPTO devrait rendre des décisions finales au sujet de la validité de la affirmée de demandes de brevet en avril 2015.

Un Symantec porte-parole a déclaré: “Le différend juridique entre Symantec et Veeam est toujours en cours et de poursuivre les procédures devant l’office des brevets et de la cour fédérale.

“Symantec reste vigoureusement affirmer ses droits juridiques pour protéger sa propriété intellectuelle. Comme le litige est toujours en cours, nous n’avons pas de commentaire supplémentaire.”

Les nouvelles viennent après Veeam a annoncé de 40 pour cent de croissance annuelle par rapport à 2013 pour frapper $389 millions de dollars en revenus, qui prétend être sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 1 milliard de dollars en revenus annuels d’ici à 2018.