Plus de la moitié des applications rarement utilisées, l’Ofcom rapports

0
15

Les applications les plus populaires que les navigateurs, mais la plupart ne sont jamais utilisés

Près de la moitié des applications téléchargées sur les smartphones et les tablettes ne sont jamais utilisés, selon les recherches effectuées par l’Ofcom.

L’enquête a révélé que, bien que les utilisateurs de smartphone ont une moyenne de 23 applications sur leurs téléphones, seulement 10 sont régulièrement utilisés. Peu moins de la moitié des utilisateurs de téléphone mobile (48%) affirment qu’ils télécharger des applications sur leur téléphone mobile (à partir de 37% en 2012).

Cependant, dans la recherche, qui a interrogé 2,674 adultes au royaume-UNI, il a constaté une nette préférence pour l’utilisation d’applications plutôt que les navigateurs pour les jeux, télécharger des vidéos et de la musique, et la moitié des utilisateurs de l’application qui regardent les nouvelles, a déclaré qu’ils préfèrent utiliser une application (50% contre 36% qui préfèrent un navigateur). En outre, l’application d’utilisateurs préfèrent utiliser des navigateurs pour le shopping en ligne et pour la recherche d’information (50% et 62%, respectivement).

L’étude a également examiné dans d’autres domaines de leur comportement en ligne au royaume-UNI. Il a constaté une augmentation de six pour cent depuis 2012, le nombre de personnes qui utilisent des appareils mobiles pour accéder à internet. La figure se situe maintenant à 59%.

Le nombre d’adultes utilisant des tablettes en ligne a presque doublé, passant de 16% en 2012 à 30% en 2013. Mais les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables continuent à être les plus populaires, les passerelles vers l’internet avec 78% de la population du royaume-UNI à l’aide de ces appareils.

Le nombre de silver surfers continue de croître, avec une augmentation d’un trimestre au cours de la dernière année (42% contre 33% en 2012) alors que presque tous les 16-24 et 25-34s sont maintenant en ligne (98%). Dans l’ensemble, l’internet est accessible par 83% de la population du royaume-UNI.

L’enquête révèle que les deux tiers (66%) des adultes en ligne disent qu’ils ont un site de réseautage social de profil, en hausse de deux pour cent par rapport à 2012 (64%). Presque tous avec un profil actuel (96%) ont un sur Facebook, même si l’incidence de n’avoir qu’un Facebook profil a chuté de 43% en 2013, contre 53% en 2012.